Mentions légales

Info

Conditions d'utilisation

Le directeur de la publication est Martial PERNET, en qualité de développeur du présent site internet.

Le site (pernetmartial.eu) est hébergé sur des serveurs situés en FRANCE, via l'hébergeur O.V.H. (2, Rue Kellerman 59100 Roubaix. Tél: 1007)
Toute utilisation abusive de votre connection afin d'accèder aux serveurs, toute utilisation non conforme du présent site internet - relativement à son but informatif et d'éducation -, toute action ayant pour conséquence de ne pas assurer l'intégrité des serveurs ou du présent site internet doit être considérée comme prohibée et fera l'objet de poursuites judiciaires.
En ce but, votre adresse IP est susceptible d'être collectée.

La navigation sur ce site est soumise à la réglementation en vigueur. Toute utilisation du site Internet vaut acceptation inconditionnelle de la part de tout internaute du contenu de ces mentions légales. De même, l'utilisation des services de ce site faisant appel à des entreprises tierces (consultation ou dépôt de fichiers numériques, communication d'informations vous concernant,...) matérialise votre acceptation de leurs conditions générales d'utilisation et de l'éventuelle collecte de vos données. Dans le cas contraire rapprochez-vous du Webmestre via la rubrique "contact" afin d'exposer votre difficulté.

La loi Française est compétente pour tout litige. Les tribunaux du ressort de Dijon (21000 - France) recevront compétence exclusive.

Le site, son contenu, ses textes et illustrations, ses photographies et images sont la propriété de M. PERNET et/ou de tiers identifiés. Il est interdit de copier et/ou de télécharger tout ou partie du site, de son contenu, de son catalogue, de ses textes et illustrations, de ses photographies et images.

Il vous est conféré un droit d'usage privé, non collectif et non exclusif, sur le contenu du site. Ce droit d'usage comprend le droit de reproduire pour stockage aux fins de représentation sur écran monoposte et de reproduction pour tirage sur papier. Toute mise en réseau, toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est donc interdite. Ce droit est personnel, il est réservé à votre usage exclusif. Il n'est transmissible en aucune manière.

Vous vous engagez en conséquence à :

     - ne télécharger sur votre ordinateur le contenu du site que pour un usage personnel et limité dans le temps.
     - n'imprimer sur support papier les pages du site téléchargées qu'à la condition que lesdites copies soient strictement limitées à un usage personnel.

Vous vous interdisez notamment de modifier, copier, reproduire, télécharger, diffuser, transmettre, exploiter commercialement et/ou distribuer de quelque façon que ce soit les pages du site, ou tout autres éléments composant le Site.

Toute représentation ou reproduction totale ou partielle des logos, marques, signes distinctifs ainsi que les bases de données utilisées sur le site par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation expresse et préalable de M. PERNET est interdite et constituerait un délit de contrefaçon. Le délit de contrefaçon est puni en France par l'article L 335-2 du Code de la Propriété Intellectuelle.

M. PERNET se réserve le droit de prendre toutes les mesures qu'il jugerait adéquates afin d'empêcher ou de mettre un terme à l'atteinte à ses droits d'auteur ou aux droits d'auteur de tiers, sans qu'aucune responsabilité ne puisse lui être imputée de ce fait.

Le site peut héberger des espaces de discussion - via des zones de commentaires par exemple - permettant essentiellement aux membres d'échanger des informations et de communiquer librement en ligne.

Ces espaces sont des lieux de libre de discussion dont M. PERNET n'a pas la maîtrise des publications.

Dès lors, M. PERNET ne peut être considéré comme ayant la qualité d'éditeur de ce contenu mais exclusivement celle d'hébergeur qui consiste à mettre à la disposition des membres des moyens techniques permettant le stockage direct et permanent d'informations destinées à être communiquées au public, tel que l'énonce l'article 6.I.2 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (« LCEN »).

Le paragraphe 5 du I de l'article 6 de la LCEN précise ainsi que :

« La connaissance des faits litigieux est présumée acquise par les personnes désignées au 2 lorsqu'il leur est notifié les éléments suivants : la date de la notification ; si le notifiant est une personne physique : ses nom, prénoms, profession, domicile, nationalité, date et lieu de naissance ; si le requérant est une personne morale : sa forme, sa dénomination, son siège social et l'organe qui la représente légalement ; les nom et domicile du destinataire ou, s'il s'agit d'une personne morale, sa dénomination et son siège social ; la description des faits litigieux et leur localisation précise ; les motifs pour lesquels le contenu doit être retiré, comprenant la mention des dispositions légales et des justifications de faits ; la copie de la correspondance adressée à l'auteur ou à l'éditeur des informations ou activités litigieuses demandant leur interruption, leur retrait ou leur modification, ou la justification de ce que l'auteur ou l'éditeur n'a pu être contacté. ».

M. PERNET réagit donc uniquement a posteriori dès lors que lui est signalé le caractère prétendument illicite ou indélicat d'un contenu dans les conditions prévues au paragraphe 5 du I de l'article 6 de la LCEN indiquées ci-dessus et met en oeuvre promptement les mesures nécessaires pour que le contenu ne soit plus accessible. Ces mesures peuvent aller de la suppression du contenu au bannissement temporaire voire définitif d'un membre.

M. PERNET ne procède pas également à une surveillance générale des contenus publiés par les membres sur le site au-delà du concours à la répression de l'apologie des crimes contre l'humanité, de l'incitation à la haine raciale ainsi que de la pornographie enfantine, de l'incitation à la violence, notamment l'incitation aux violences faites aux femmes, ainsi que des atteintes à la dignité humaine conformément aux dispositions du paragraphe 7 du I de l'article 6 de la LCEN.Il est rappelé qu'aucun lien hypertexte ne peut renvoyer sur le site sans l'autorisation préalable et expresse de M. PERNET. À défaut d'autorisation, un tel lien est considéré comme constitutif du délit de contrefaçon, tel qu'envisagé auparavant.

En cas de besoin, dirigez-vous vers la rubrique "contact" de notre site internet afin de vous mettre en relation avec le Webmestre.